Aller au contenu

Quatrième campagne annuelle du coquelicot blanc

Le Collectif Échec à la guerre mène, cet automne, sa quatrième campagne annuelle du coquelicot blanc. Le coup d’envoi officieux de la campagne a été fait le 26 septembre dernier, par la publication d’un texte dans Le Devoir, co-signé par plus de 80 artistes, intellectuel.le.s et représentant.e.s d’organismes, qui se terminait par un appel à porter le coquelicot blanc.

Porter le coquelicot blanc est un geste simple que nous posons dans le but de commémorer l’ensemble des victimes de la guerre et d’inscrire cette commémoration dans notre volonté d’en finir avec la guerre et avec ses faux prétextes.

L’histoire et le sens à donner à la campagne du coquelicot blanc sont présentés sommairement dans un autre document : cliquez ici.

Nos objectifs ne sont pas :
  • d’antagoniser les vétérans, les familles de militaires et autres proches qui commémorent la perte d’êtres chers;
  • ni d’opposer le port du coquelicot blanc à celui du coquelicot rouge;
mais bien :
  • d’exercer notre devoir de mémoire envers toutes les victimes de la guerre, dont la très grande majorité sont des civils et non des soldats;
  • de nous dissocier de la tendance des pouvoirs politiques qui saisissent l’occasion du « souvenir » pour justifier les guerres et le militarisme croissant.

IMPLIQUEZ-VOUS DANS LA CAMPAGNE


Cette campagne n’aura de succès que dans la mesure où nous serons nombreux et nombreuses à la mener activement dans nos divers milieux.

Nous vous invitons donc à la faire connaître, dès maintenant, au sein de vos réseaux. Le matériel (coquelicots et cartes) est disponible dès maintenant et peut déjà être offert à vos proches, vos amiEs, vos collègues.

POUR VOUS APPROVISIONNER EN COQUELICOTS

Haut de page | Imprimer

Administration